Réponse à Monsieur le député H.Fourage

En réponse à une interpellation sur les réseaux sociaux de M.Fourage, député PS de la cinquième circonscription de Vendée, nous demandant «  »Pourquoi vous tapez toujours sur la gauche et non sur la droite? » et pourquoi ne dénoncions nous pas « le soutien du FN à la droite locale » , nous publions le texte ci dessous :

 

M.Fourage,  vous nous faites un mauvais procès, nous n’attaquons pas la gauche puisque, la politique que vous défendez n’est pas une politique de gauche, mais une politique assumée de rupture avec tout ce qui a fait l’histoire de la gauche dans ce pays.

Emanuel Valls, et ceux qui le suivent, n’incarnent en rien la gauche,  ni ses valeurs, ni son histoire. En vérité il ne représente rien, ni pour la gauche, ni pour son propre parti, le PS, au sein duquel sa ligne est ultra-minoritaire (5,6% aux primaires 2011).

Vous avez, en soutenant ce gouvernement aveuglément, choisi l’impasse d’un isolement politique dramatique en vous coupant de votre propre majorité. Comme le dit votre camarade Marie Noelle Lienemann « On ne gouverne pas avec le seul soutien du Medef ». Pierre Joxe, plusieurs fois ministre de Mitterrand et grande figure socialiste, qualifiait récemment, pour sa part, de « politique qui va contre notre histoire» l’action menée par le gouvernement Hollande-Valls, en dénonçant l’entreprise inédite de « déconstruction du droit social » que constitue les dispositions « ahurissantes » du projet de loi Macron, que vous défendez. M.Fourage : le mépris du peuple, les atteintes à sa souveraineté en France et aileurs dans l’UE, la destruction de l’Etat Social, n’ont jamais caractérisés une politique de gauche.

Vous soutenez, en réalité une politique fondamentalement de droite, qui constitue un reniement de tout ce pour quoi la gauche a été élue, et vous en êtes, je pense, parfaitement conscient.  Cette politique nous conduit inexorablement de désastre en désastre : économique, politique, écologique et social  en plongeant tragiquement une partie toujours plus grande de nos compatriotes dans la violence de la précarité et de la désespérance.

J’ajoute que l’autoritarisme, le caporalisme, le mépris enfin, dont fait preuve cet exécutif aux abois et ses supplétifs locaux, vis à vis de ceux qui tentent de faire entendre la moindre voix discordante, participent d’une conception pervertie du débat public qui offense et affaiblit notre démocratie républicaine.

Concernant les idées du FN, contre lesquelles nous avons toujours été, souvent seuls, à la pointe du combat, votre interpellation apparaît quelque peu affectée. Agiter opportunément l’épouvantail FN augure sans doute d’un prochain appel au « vote utile », ce qui pourrait être perçu comme une manœuvre politicienne assez cynique de votre part. Je n’imagine pas que cela puisse être le cas.

M.Fourage nous vous le répétons, la fonction de député ne se limite pas au saupoudrage de subsides et aux prêches lénifiants sur les dures nécessités du moment dont vous êtes coutumier, et qui n’ont d’autre objet que de, toujours, justifier et défendre la politique antisociale du gouvernement actuel : vous n’avez pas reçu mandat du peuple pour cela, vous n’étes pas député de M.Hollande et de M.Valls, vous êtes député du peuple Français !

 

En vous priant d’agréer nos meilleures salutations républicaines.

 

 

Print Friendly

1 comment for “Réponse à Monsieur le député H.Fourage

  1. olivier
    décembre 21, 2014 at 19:18

    Je partage cet avis.
    Malheureusement, la politique économique que mène ce gouvernement s’assume libérale, la droite au pouvoir a fait et fera la même, ce n’est pas celle que nous défendons, voila tout simplement pourquoi nous nous opposons.

    Quand au fait que le FN local soutienne l’UMP local, ben c’est leur histoire…
    à la gauche de faire en sorte que les électeurs aient déjà envie de se déplacer pour voter, et pas pour l’UMP ni le FN.
    C’est à quoi nous nous employons.

Laisser un commentaire