LES COLLEGES, COMPETENCE DU CONSEIL GENERAL

 

1. ETAT DES LIEUX DU COLLEGE TIRAQUEAU

 Le collège Tiraqueau, ouvert en 1972, est de nouveau signalé comme vétuste en 2011 et 2013 par les parents d’élèves qui fréquentent l’établissement. Depuis une dizaine d’années, les parents d’élèves interpellent le Conseil Général, les réponses laconiques demandent de patienter encore.

« Ne donnez pas aux enfants et aux familles cette image de misère sociale au travers de l’établissement scolaire » écrivaient-ils.

Les parents d’élèves sont méthodiques, ils interrogent les familles par des questionnaires distribués dans les cartables. Les réponses arrivent et prouvent que les locaux sont vétustes. A l’initiative des parents d’élèves, un état des lieux partagé est alors organisé, les professeurs, les agents de service, les élus sont invités à y prendre part, la presse locale est là également (mai 2013), le résultat est sans appel :

  • Un nombre insuffisant de toilettes et du manque d’intimité (12 pour 300 filles, 16 pour autant de garçons)
  • Un préau de 400m2 soit 0.65m2/élève seul abri en cas de pluie
  • Des portes qui ne ferment plus, des plaques qui manquent au plafond
  • Les ateliers SEGPA hors normes, pas de prise de courant règlementaires, des fuites d’eau dans l’atelier, des sanitaires non terminés
  • La salle des professeurs inondée, un aménagement qui ne permet pas une préparation des cours
  • Le self bruyant
  • Pas d’accès handicapé

Les parents d’élèves écrivent au Conseil Général qui répond que l’organisation de ses services techniques a retardé les études prévues en 2011. Pour autant les élus s’engagent à étudier de nouveau le dossier et des travaux pourraient débuter en 2016.

Durant l’été 2013, les façades sont nettoyées, des casiers sont installés dans le hall.

En Avril 2014, après l’étude des bâtiments, tout est à refaire, les travaux dureront entre 30 et 48 mois et pourraient commencer en 2016; les services techniques présentent les plans aux parents d’élèves.

 

2. EN OCTOBRE 2012 LE CONSEIL GENERAL PUBLIT SUR SON SITE :

 

[1]«  Avec 31 423 collégiens attendus dans quelques heures dans les salles de classe du département, la Vendée voit, cette année encore, les effectifs augmenter dans l’enseignement secondaire. Dans l’enseignement public, pour les seuls effectifs de 6ème , la hausse est spectaculaire, avec un bond de 7,9%.  

« Afin de répondre à ces évolutions d’effectifs et de favoriser la qualité de l’enseignement dispensé aux jeunes vendéens, nous avons donc décidé de faire des collèges la priorité de nos investissements pour les années qui viennent» explique Bruno Retailleau, Président du Département.

D’ores et déjà en cette rentrée 2011, le collège Herriot de la Roche sur Yon va rouvrir ses portes après deux ans de travaux. Le site a fait l’objet d’une rénovation complète et d’une vaste réhabilitation afin de correspondre aux besoins des élèves et aux évolutions pédagogiques.
Le chantier conséquent a permis non seulement la construction de nouveaux bâtiments et la sauvegarde de la partie Napoléonienne, mais le site est désormais ultramoderne. La rénovation a en effet permis de réaliser un câblage informatique complet de l’établissement, permettant à chaque salle de classe d’être équipée d’un ordinateur fixe relié à un tableau ou un vidéoprojecteur interactif. (Nous reviendrons dans quelques jours sur les détails de ce nouveau collège Herriot).

Anticipant sur les besoins futurs, et tenant compte de l’évolution des effectifs, le Conseil Général a par ailleurs lancé un vaste plan de création et de rénovation des collèges.

« Nous nous devons d’adapter le réseau des établissements, en raison de l’évolution de la situation dans certains secteurs de Vendée, de la croissance du nombre d’enfants scolarisés et pour satisfaire le souhait des parents d’élèves » souligne Bruno Retailleau.

 Trois nouveaux collèges en 2014-2015.    

En septembre 2014, le nouveau collège des Essarts ouvrira ses portes. Sa capacité d’accueil sera de 400/450 places (600 dès que le besoin sera réel). L’appel à candidatures de concepteurs sera lancé courant septembre.
A la même date, devrait ouvrir le nouveau collège Milcendeau à Challans.
Construit à proximité de la Plaine des Sports, ce nouvel établissement sera en mesure d’accueillir 800 enfants. Lors de la rentrée 2015, c’est cette fois le nouveau collège de la Mothe-Achard qui sera inauguré. Le site de 400/450 places répondra aux besoins locaux, dégonflant notamment les effectifs d’Aizenay.
Par la suite, Saint-Hilaire de Loulay et Talmont Saint Hilaire bénéficieront eux aussi d’un nouvel établissement.

Trois extensions pour 2013/2014   

De vastes travaux sont prévus sur trois sites, afin d’agrandir les locaux et de permettre un meilleur accueil des élèves :

A Aizenay, la capacité d’accueil sera ainsi portée de 500 à 650 élèves. L’objectif est de débuter les travaux au second trimestre 2012.     Le collège de Belleville sur vie bénéficiera de son côté d’une extension et de rénovation intérieure de ses locaux. Il sera en mesure d’ouvrir ses portes à 650 élèves (500 actuellement). Enfin à Saint-Jean-de-Monts, la capacité d’accueil pourra là aussi passer de 400 à 500 places après des travaux.

 

 

  1. LE SUD VENDEE OUBLIE ?

 

Vous noterez que le collège Tiraqueau n’est pas mentionné, afin de ne pas heurter les sensibilités, je ne vous ai pas joins pas de photos des collèges neufs et rénovés HQE…

Les parents d’élèves relevaient en 2013 « nous sommes au regret de constater que le Sud Vendée n’est pas concerné par ce nouvel élan » ; ou encore « le collège Tiraqueau a été oublié pendant plus de 10 ans ».

 Corinne DEVAUD, parent de 3 élèves au collège Tiraqueau de 2009 à ce jour.

[1] Site du conseil général, rubrique « solidarité et éducation », article reproduit en entier

Print Friendly

Laisser un commentaire