Attentats : Ne laissons pas se creuser le fossé de la peur et des passions fratricides

Face aux meurtres de masse, au déchainement de violence aveugle, nous sommes, tous, dans l’effroi et la sidération. Chacun de nous, en tant qu’individu, a peur pour ses enfants, peur pour les êtres qui lui sont chers, peur, tout simplement, pour soi-même. C’est naturel, la peur est un sentiment humain, et il n’y a pas de véritable courage qui ne nécessite d’accepter, et de surmonter, ses propres peurs.

Mais, collectivement, ensemble, tous nous formons un même corps : le corps de la Nation. Et la Nation ne sera pas dominée par la terreur. Souvenons nous qu’aucune démocratie, jamais, n’a été renversée par le terrorisme. Souvenons nous que jamais l’idéologie mortifère et obscurantiste des méprisables lâches, des assassins, qui prétendraient ébranler le socle de notre démocratie, ne viendra à bout des valeurs universelles qui fondent la République. Liberté, Egalité, Fraternité : ce sont là des chênes immenses, qui déploient depuis deux siècles leurs rameaux sur l’Europe et le monde, et qui ont résisté, au grand vent de l’Histoire, à des tempêtes bien plus redoutables.

Collectivement, nous n’avons pas peur de ces misérables lâches, la République ne craint pas les assassins.

Collectivement, nous ne devons avoir peur que de nous mêmes.

Car c’est un piège qui est tendu, à chaque attentat, par les assassins, à la communauté nationale: le piège de la division, le piège des amalgames, le piège de la stigmatisation.

Notre réponse, notre arme, ce sera la fraternité républicaine.

Car la République ne trie pas les citoyens en fonction de leur religion, de leur convictions philosophiques ou spirituelles : il n’y a pas de français musulmans, comme il n’y pas de français chrétiens ou de français juifs. Il n’y a que des Français: des Français de religion musulmane, des Français de religion chrétienne, ou juive, des Français – et ils sont le plus grand nombre – sans religion aucune. Pour tous: l’Egalité républicaine, construite sur le principe constitutionnel de la Laicité.

Pour la République Française, il n’y a qu’une seule communauté : c’est la communauté nationale! c’est le peuple constitué en Nation ! Ne laissons pas se creuser le fossé de la peur et des passions fratricides, dans lequel voudraient nous entrainer les assassins, et qui déchirerait la nation, en fragmentant la société française, en dressant des Français contre d’autres Français !

Ne nous décourageons pas, ayons confiance en nous, ayons confiance dans le peuple français, soyons toujours le grand peuple du grand Victor Hugo, cette « Elite Humaine, qui a toutes les volontés honnêtes , qui enseigne et qui conseille, qui marche sans cesse, qui lutte sans cesse, et qui fait tout ses efforts pour ne hair personne. » 

Republique-Charlie

Print Friendly

1 comment for “Attentats : Ne laissons pas se creuser le fossé de la peur et des passions fratricides

  1. Thierry VERZENI-LABORDE
    janvier 13, 2015 at 00:23

    Bravo pour ce message d’espoir pour nous ou nos enfants ? Verrons nous un jour ce qui est dit dans ce message, les fondement de la république, LIBERTÉ EGALITE FRATERNITÉ, oui nous sommes tous derrière ces trois mots dans ces événements très douloureux, pourrons nous garder cette unité devant les problèmes de la société, pouvons nous nous mettre TOUS autour de la table pour régler ou essayer au moins SANS les clivages politique. Avec pour seule objectif l’intérêt de l’HUMAIN et de l’égoïsme. Pouvons nous faire des COMPROMIS sommes nous assez GRAND pour rssentir ce que nous avons ressenti ce WE mais pas dans cet événement mais au contraire dans la vie politique de tous les jours. Nous avons montré au monde ce que nous devons faire pour un monde SOLIDAIRE et FRATERNEL. Je pense que nous pouvons INTERSSER toutes et tous à notre sort. J’aimerai bien que les politiques se montrent tous adultes enfin. THIERRY

Laisser un commentaire