LA PLATE FORME FERROVIAIRE FONTENAY/NIORT MENACEE DE DISPARITION

Communiqué de Jean-Paul Juillet, président de l’AUT85

 La précédente municipalité (dirigée par Monsieur FOURAGE) de Fontenay avait ouvert le projet,la municipalité actuelle vient d’affiner le dit projet de « création d’un barreau de liaison routière de 700m reliant la ZAE St Médard des près à la ZAE route de Niort »

 Une enquête publique est réalisée du 13 juin au mardi 12 juillet inclus.

 Notre conseillère municipale FDG de Fontenay -Dominique Chartier- a joué pleinement son rôle en m’alertant dès les premiers jours du danger potentiel que faisait courir ce projet pour la ligne SNCF puisqu’il la coupe à hauteur des ateliers de confection TAILOR.

  J’ai consulté le dossier,j’ai rencontré le commissaire enquêteur(qui m’a paru très intéressé par les arguments que je lui ai apporté-dossier d’étude de réouverture ainsi que le PV du contrat de projet Etat/Région signé en mars 2007 inscrivant la réouverture de la ligne).

Enfin, jeudi dernier, j’ai rencontré le représentant régional de SNCF Réseau pays de la loire en préalable du comité de ligne SNCF qui se tenait à Chantonnay.

  Dans le document » étude d’impact »on y lit à la page 137 que « au niveau de la voie ferrée désaffectée,la nouvelle voie la traverse en passant légèrement au dessus(de l’ordre de 0m30) ».

  Donc la continuité de la voie ferrée serait interrompue sur 8 mètres environ par une couche de bitume de 30 cms.

  Les techniciens de la COM/COM m’ont expliqué que s’il y avait un nouveau projet de réouverture de la ligne,un ouvrage d’art serait construit pour franchir la ligne.

Chacun comprendra aisément que ce pont ne verra jamais le jour vu le coût (plusieurs Millions d’Euros) et l’interruption de la voie routière pendant plusieurs mois.

  Donc,ce projet condamne définitivement tout projet de réouverture de la ligne, aussi bien pour le FRET que pour les voyageurs.

  L’AUT 85 rejette totalement cette perspective de sabotage d’installations ferroviaires.

 Aussi,nous appelons un maximun de citoyens à se rendre au siège de la COM/COM de Fontenay pour inscrire sur le registre à disposition, notre farouche opposition à ce projet.

  Le dossier d’enquête est accessible du lundi au vendredi de 9h à 12h et 14h à 17h,jusqu’au mardi 12/07 à 17h. Pour ceux qui voudraient rencontrer le commissaire-enquêteur,il sera prèsent le 12 de 14h à 17h.

  Le dossier est entièrement consultable sur le site de la COM/COM de Fontenay, on peut aussi y adresser un mail qui sera inséré au registre.

  Je vous invite à faire cette démarche citoyenne pour dire non à ce projet initié par messieurs TAPON,LALERE,FOURAGE.

  Il nous reste 7 jours pour réagir.

  Jean Paul Juillet

  président de l’AUT 85

Print Friendly

Laisser un commentaire