Désenclavement du sud vendée : proposition de Jean-Paul Juillet

DESENCLAVEMENT DU SUD-VENDEE

 

UNE HALTE FERROVIAIRE A VELLUIRE

Au préalable,il faut une rénovation complète de la ligne LA ROCHE/YON à LA ROCHELLE (les 2 voies) avec simultanément la création d’une halte à velluire qui serait ainsi desservie par les trains régionaux (la rochelle-nantes) et un rabattement par BUS sur fontenay(12 minutes depuis le PEMU). De nombreux obstacles subsistent cependant pour réussir ce désenclavement :

  • Les voies ferrées sont à limite d’usure depuis de nombreuses années avec des ralentissements imposés à 40 et 60 kms/h. C’est là le résultat des gouvernements successifs qui ont privilégié le tout TGV au détriment du réseau classique. D’ailleurs, cette orientation a été dénoncée par la commission « mobilité 21″de juin 2013 et confirmée récemment par le conseil d’état. Le gouvernement hollande/valls persiste malgré tout en signant le 11 janvier 2015, la DUP d’une ligne TGV poitiers-limoges.
  • Le 4 aôut dernier,la réforme du ferroviaire a été votée à l’assemblée nationale et notamment par le député du sud-vendée M.Fourage. Une loi qui ignore le fret ferroviaire ainsi que la dette de l’entreprise publique(44 milliards d’euros).
  • Le gouvernement ayant abandonné l’écotaxe qui devait contribuer à regénérer le réseau ferré classique,le financement de cette section de ligne repose désormais principalement sur les collectivités(départements et régions).
  • Le projet de loi du banquier MACRON est en débat à l’AN.Il consiste entre autre à la libéralisation des autocars en concurrence avec le rail. C’est l’accroissement du dumping social et le développement du transport à 2 vitesses avec un accès au TGV pour les plus aisés et le BUS pour les autres sans compter la pollution,les difficultés de circulation,etc. Ainsi,la SNCF et sa filiale ID/BUS pourront par exemple concurrencer le rail en créant une liaison NANTES/BORDEAUX, fragilisant ainsi les trains corail.

La rénovation de la section LA ROCHE/LA ROCHELLE (actée par les collectivités le 15/11/2013) est donc loin d’être acquise, d’autant plus que des élus vendéens(MM Retailleau, Fourage, Chatevaire, Lalère, David,..) mènent un combat d’arrière garde pour l’A’831 qui concurrencerait aussi le réseau ferré en y permettant la circulation des bus.

Sans oublier le positionnement récent du conseil général de vendée qui retire sa participation à la rénovation de la ligne compte tenu du blocage du dossier de l’autoroute fontenay-rochefort. le lobby routier fait son caprice,mais au final,c’est le service public ferroviaire qui est en danger.

AMELIORATION DU RESEAU ROUTIER ENTRE FONTENAY ET LA ROCHELLE

La municipalité de MARANS a voté l’été dernier( par 25 voix sur 27) une motion s’adressant au président du CG du 17(M.Bussereau) et demandant l’inscription en urgence du contournement de Marans, ce qui permettrait aussi d’y faire circuler les transports exceptionnels qui passent obligatoirement par la D137 de Nantes à Bordeaux, une route nationale à l’origine, et déclassée par un certain D.Bussereau lors de son passage au ministère des transports.

La région poitou-charentes a provisionné un budget de 15 M/E pour ce contournement. pour complèter la sécurisation de la D938 entre Fontenay et Vix,il faut réaménager les 12 carrefours répertoriés dangereux.

LIGNE FERROVIAIRE FONTENAY/NIORT

Avec l’ouverture de la ligne à grande vitesse TOURS/BORDEAUX en 2017,les TGV Paris-la Rochelle (passant par Poitiers) permettront à la gare de Niort d’être à 1H50 de PARIS.

Si nous voulons désenclaver le sud-vendée, nous avons besoin d’une relation ferroviaire rapide afin de bénéficier pleinement de la LGV, mais nos édiles locaux ont enterré le projet signé en mars 2007 par le préfet et le président de la région Pays de la Loire.

Ce dossier doit être réouvert avec une volonté politique de réussir le développement du sud-vendée. à condition que le maire de Fontenay retire son projet d’utilisation de la plate forme ferroviaire pour y faire circuler les BUS régionaux(proposition faite et partagée par son homologue de Niort en juillet dernier).

Le Sud-vendée,ses habitants qui sont aussi contribuables,doivent pouvoir librement accéder au service public ferroviaire.

Print Friendly

Laisser un commentaire