Défendons le service public ferroviaire en Vendée

COMMUNIQUE DE PRESSE DE L’AUT 85 

L’’AUT 85 a pris connaissance de l’intervention du conseiller départemental alain Leboeuf dans O/F du 24 avril concernant la ligne ferroviaire NANTES/BORDEAUX. s’il se félicite des 80 M/E programmés dans le cadre du contrat de plan état-région 2015/2020 pour la rénovation de la section la roche sur yon-la rochelle,le vice-président du C/D reste muet sur l’absence d’engagement financier du département pour cette ligne,résultat d’un chantage en faveur de l’A 831.

Pour autant, monsieur LEBOEUF recommande à ses collègues élus d’être particulièrement vigilant lors des études préliminaires sur ce dossier car il faut démontrer-dit il-que cette ligne à une grande pertinence à la fois économique et touristique.

L’AUT 85 ne peut que partager cette analyse;encore faut -il que le département consente à s’engager financièrement dans l’urgence et avant qu’il ne soit trop tard pour la pérennité de la ligne.sinon,c’est à nouveau le scénario de la voie unique qui va ressortir des tiroirs de SNCF réseau(ex-RFF) avec toutes ses conséquences qui à terme conduiront à une fermeture pure et simple de la ligne NANTES/BORDEAUX.mais, n’est ce pas le but recherché par tous les promoteurs des BUS Macron?

Oui, il y a urgence à rassembler les financements nécessaires à la rénovation de la ligne car, dès le 13 décembre 2015,la vitesse des trains sera abaissée à 60 kms/h sur l’ensemble du parcours la roche-la rochelle soit 103 kms.en corollaire,les trains corail seront limités à la relation NANTES/BORDEAUX,les parcours sur quimper,rennes et toulouse supprimés ainsi que le 4ème aller et retour des vendredis et dimanches.

Aussi, l’AUT85 s’inscrit dans la défense du service public SNCF et appelle élus, usagers et citoyens à se rassembler devant la préfecture de la vendée jeudi 7 mai à partir de 14h30 et pendant toute la durée du comité de pilotage du dossier de cette ligne qui sera présidé par le préfet de région.

Le président de l’AUT 85

Jean Paul juillet

Print Friendly

Laisser un commentaire