Communiqué AUT 85 – Modernisation de la ligne SNCF entre la Roche/yon et la Rochelle

COMMUNIQUE DE PRESSE DE L’AUT 85 – 28 Mars 2016

Après avoir glané quelques informations complémentaires,notre association tient à s’exprimer sur le contenu du communiqué Préfectoral du 18/03/2016 relatif au comité de pilotage consacré à la modernisation de la ligne SNCF entre la Roche/yon et la Rochelle.

Sur les 5 scénarios prèsentés par SNCF réseau,les élus régionaux et départementaux ont donc choisi le plus réducteur en matière de développement ferroviaire Voyageurs et Fret sur cette ligne.

En effet,le scénario retenu est la rénovation complète d’une seule voie avec l’installation d’un système de signalisation moderne permettant le croisement des trains en gare de Luçon.Une situation provisoire mais qui pourrait devenir définitive.Nous sommes donc dans le scénario de la voie unique ne permettant pas de développer les circulations (TET/TER/FRET)sur la ligne de l’arc atlantique,essentielle à l’aménagement du territoire avec ses nombreuses gares de correspondance.

Ce choix est en définitif celui de Monsieur Retailleau qui-depuis l’origine des études-ce prononce pour la voie unique.Ce positionnement lui était facile compte tenu de la disparition du Poitou-charentes et de la négligence de la grande région d’Aquitaine qui n’avait même pas délégué son vice/président chargé des transports.

Les associations d’usagers ainsi que les cheminots CGT prèsents auraient préféré le scénario de la modernisation simultanée des 2 voies sur la partie la plus dégradée(soit au nord de Luçon)de façon à rendre obligatoire la réalisation totale  des 2 voies en seconde phase.

Certes,la réflexion sur les échéances et les moyens financiers à mobiliser pour assurer la rénovation de la deuxième voie est engagée et un protocole d’intention sera signé pour garantir la poursuite des travaux dans le cadre du prochain contrat de plan(2021/2026).Mais que vaudront ces promesses dans 10 ans?

Quant à l’annonce du premier ministre aux parlementaires Vendéens(le 29 septembre dernier)confirmant que la rénovation des 2 voies serait accélérée,on retiendra(selon le COPIL)que la première voie rénovée serait mise en service fin 2020,soit dans 5 ans et que pour la seconde,aucune date n’est avancée.

D’ici là,les usagers de cette ligne d’intèrêt national se seront tournés vers la route(plus rapide),d’autant plus que la ligne sera fermée le temps des travaux. Les BUS MACRON n’en demandaient pas tant.

Enfin,l’AUT 85 se demande pourquoi la rénovation des voies conduirait à limiter la vitesse à 120 kms/h ,alors que jusqu’à décembre dernier, la circulation était autorisée à 130 sur les 2/3 de la ligne malgré sa dégradation et ce d’autant plus qu’en 2018,une nouvelle génération de trains de voyageurs viendra remplacer les locomotives diesel et voitures corail.

L’AUT 85 poursuivra ses actions pour exiger-de l’Etat et des collectivités régionales et départementales-les finances nécéssaires pour développer le service public ferroviaire SNCF plutôt que les grands projets inutiles comme l’aéroport NDDL où la poursuite des constructions de lignes à grande vitesse(Nantes/Rennes,Poitiers/Limoges,Bordeaux/Toulouse,etc).

Le président de l’AUT 85

Jean-Paul JUILLET

Print Friendly

Laisser un commentaire